Parque Nacional Torotoro

Notre choix de nous arreter a Cochabamba a grandement ete influence par l’envie de visiter ce parc naturel. C’est en lisant des blogs de voyages que j’ai appris l’existence de ce parc un peu en dehors des sentiers battus. L’acces etant un peu delicat le parc n’est pas encore innonde de touristes malgre son canyon vertigineux, des formations rocheuses splendides, des chutes d’eaux et des empreintes de pas de dinosaures.

Nous avons eu la chance de rencontrer 5 autres camarades de voyages a notre hostel desirant aussi visiter ce parc afin de reserver un minibus pour nous rendre dans le village de Torotoro (un transport en commun part egalement de Cochabamba vers le parc). Nous avons donc forme un groupe heteroclite compose de 3 francais, 3 hollandais et 1 turco-suisse.

Apres 6h de voyage nous avons decouvert le petit village de Torotoro, tres loin des turpitudes du tourisme de masse. Nous avons meme reussi a trouver l’hebergement le moins cher de notre sejour en Bolivie : 3 euro ! Il faut bien avouer que ca ne valait probablement pas plus …

L’apres-midi a ete consacre a l’organisation du sejour car il est interdit de visiter le parc sans guide. Les groupes doivent etre de 6 maximum pour des raisons de transport, et Charline notre camarade francaise s’est donc debrouillee pour trouver un autre groupe pour faire ses visites.

Apres nous etre mis d’accord pour le transport, le guide, les prix et le retour a Cochabamba 2 jours plus tard nous avons decide de marcher jusqu’au ‘cimetiere des tortues’ etant la seule chose que nous pouvions faire seuls et a pied.

Il s’agit d’un site paleontologique ou de nombreux fossiles ont ete decouverts, qui possede egalement un petit musee. Apres la visite rapide du musee nous avons pu nous promener sur le site ou se trouvent des fossiles de tortues. Cependant sans guide nous ne les avons jamais trouves … Mais nous avons tout de meme profite d’une ballade sympatique et d’un paysage agreable.

This slideshow requires JavaScript.

Le soir au restaurant j’ai pu deguster un des plats typique de la region, le ‘Pique Macho’, et passer une nuit sereine afin de preparer la longue journee du lendemain.

p1270258_compressed

Le programme de la journee : visite d’Itas, la Cite de Pierre, le matin, visite du canyon l’apres midi et visite des traces de dinosaures le soir. Nous commencons donc la journee avec 1h de 4×4 en profitant de paysages originaux, dont la chaine du’Dos de Crocodile’ baptise par Steph durant le trajet.

p1270265_compressed

La visite d’Itas commence par la presence de peintures rupestre, traces d’une lointaine civilisation ayant habite la region, pele-mele un serpent, des plantes …

Par la suite, nous avons compris le surnom de ‘Cite de Pierre’ en admirant plusieurs formations rocheuses originales, dont l’imposante ‘Cathedrale’ gigantesque alcove taillee naturellement dans la roche.

This slideshow requires JavaScript.

La marche fut tres agreable, nos camarades s’averant de tres bonne compagnie et notre guide competent bien que discret. Un petit peu d’escalade nous fit acceder a quelques miradors naturels nous permettant d’apprecier la vue des montagnes environnantes, etant nous memes a plus de 4000m. Notre guide nous presenta egalement la luxuriante flore d’Itas.

This slideshow requires JavaScript.

En guise de bouquet final nous avons meme assiste a la venue au monde d’un hollandais de 2m par une maman montagne, emouvant :

p1270403_compressed

De retour a Torotoro et apres une rapide collation prise au marche local, l’apres-midi fut consacree a la visite du canyon. Notamment a une cascade situe au fond du canyon : El Vergel.

Apres une petite heure de descente dans le canyon sous un soleil de plomb, nous sommes arrives a cette splendide cascade et malgre une eau tres froide, la tentation de se rafraichir fut trop forte.

15820609_10208752327587532_816965413_o_compressedp1270475_compressed

Ensuite notre guide nous a guide vers un superbe point de vue surplombant le vertigineux canyon haut de plusieurs centaines de metres.

p1270487_compressed

Voici quelques paysages de notre marche retour vers Torotoro, le pont des amoureux, l’amphiteatre et l’arrivee progressive de l’orage :

Pour finir la journee nous avons examine les fameuses traces de dinosaures, argument marketing principal de Torotoro. Les bestiaux ayant marches sur sol meuble durant leurs migrations plusieurs milliers d’annees avant nous, la terre nous en livre aujourd’hui le temoignage.

Apres cette journee, nous passames un repas tres animes en bonne compagnie a l’abris d’un tres violent orage. Les debats furent passionnes et arroses, une tres belle soiree ponctuee par la rencontre de Valentine et Nicolas du Sud-Ouest que nous etions appeles a revoir dans notre periple.

p1270571_compressed

Le lendemain, le bus nous ramena a Cochabamba malgre la route defoncee par l’orage de la veille, quelques embourbements et quelques traversees de rivieres anxiogenes. Pour finir nous conseillons la visite de ce ‘Jurassic Park’ du pauvre, interessant et doux pour le budget.

p1270581_compressed

One Comment Add yours

Leave a Reply to Thisfaraway Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s