Tulum

Notre arrivee a Tulum fut tardive, aux environs de 22h30. Le temps de recuperer la cle de notre dortoir ou nous avions reserve la premiere nuit, et nous retrouvons notre ami William (ce qui n’est pas etonnant vu que c’est lui qui nous avait recommande cet hostel). En revanche nous avons eu l’heureuse surprise de retrouver Lenny, une connaissance de notre hostel a Merida. La soiree fut sympathique, faite de discussions et de rencontres avec la faune locale de notre hostel.

Tulum est reputee pour ses plages de sable blanc, ses eaux turquoises, et pour une ambiance decontractee, beaucoup moins clubbeuse que ses voisines (Playa del Carmen, Cancun, Isla Mujeres). Bien que decontractee, il y a de quoi lever le coude et ripailler; malgre une augmentation des prix parfaitement desagreable par rapport au reste du pays. Inflation probablement du au tourisme de masse (aux imbeciles dans notre genre quoi …).

p1230049

Le lendemain, a peine reveille que William nous avait degote un plan pour aller voir les tortues en snorkeling sur la plage d’Akumal. Moyennement convaincu car nous manquons cruellement de sommeil, je reveille Steph et nous decidons finalement d’y aller contre l’appel de la grasse matinee. Nous voila donc parti avec Annabella, initiatrice de l’excursion, Lenny, William et nous. L’idee etant de pouvoir negocier un tarif de groupe avec un guide (obligatoire pour aller dans la ‘zone tortue’). Ce qui marcha fort bien, puisque nous avons reussi a diviser les prix par presque 3.

DCIM100GOPRO

Quelle bonne idee nous avons eu ce matin la ! Apres 10 minutes de nage nous etions au milieu des tortues, des poissons multicolores, des coraux et meme une raie. Je laisse parler les photos ci-dessous, mais ce fut 2 heures inoubliables.

This slideshow requires JavaScript.

La soiree fut mouvementee, apres avoir change pour une habitation privee dans notre hostel (nous avons des besoins), nous nous sommes tous retrouves autour d’une biere et de cocktails pour la ‘mexican night’ organise par le staff. Apres un superbe repas et des conversations tres agreables, le meme staff s’est mis a distribue les shots de tequila comme des bonbons.

La raison en fut bientot claire, nous faire boire pour nous appater dans une soiree ‘full moon’ a la Mexicaine tout a fait exorbitante (20 euros l’entree sans boisson et 4 euro la biere, au Mexique c’est du viol). Nous avons donc termine la soiree avec quelques rescapes dans un bar du coin a apprecie un concert (sans regrets selon les echos que nous avons eu de cette soiree le lendemain).

La journee suivante fut consacree a une activite ludique : la gueule de bois. Nous nous sommes prelasses dans notre suite toute la journee ne sortant que quelques heures faire une sieste sur la plage, et un repas dans une pizzeria avec nos amis Australienne de Merida fraichement arrivees.

Apres 3 nuit dans notre hostel, ne pouvant garder notre luxueuse suite et trouvant l’acces a la plage complique, nous avons change pour une habitation plus pres de la mer. De plus, la description etait prometteuse : pret de velo et 2 heures de mojitos gratuits tous les soirs.

En arrivant, pas de deception, des parties communes immenses et tout confort, la chambre pas terrible mais a ce prix la…

p1220991

Le reste de la journee fut consacre a la plage.

Le soir nous avons rencontres Giorgianna, encore une amie de Merida (decidemment tout le monde suit le meme trajet dans le Yucatan). Nous demarrons donc un aperitif improvises auquel se joindront presque tous les clients de l’hostel (dont notemment 2 freres australiens Brad et Jeff et leur amie americaine, une bande de 8 belges …). Puis les mojitos arriverent, et l’annonce n’etait pas mensongere. 5 mojitos en 1h30, puis un jeu a boire avec de la tequila et nous voila parti vers Tulum en velo. Les photo se rappelent mieux de la suite que moi.

This slideshow requires JavaScript.

Notre dernier jour a Tulum commenca comme trop souvent avec la gueule de bois. Le matin Steph resta au lit pendant que je visitais les ruines de Tulum. Site reduit par son interet archeologique mais sublime par son environnement :

Puis l’apres-midi, je recupere Steph pour aller se baigner dans le magnifique ‘Gran Cenote’.

p1230150

Pour finir notre sejour a Tulum nous sommes passes rapidement a notre ancien hostel pour dire au revoir a tous nos copains de voyage. Notamment a William avec qui nous voyageons depuis 2 semaines, nous devrions nous croiser au Chili.

Cap sur la Isla Holbox ou ma chere et tendre devra passer le difficile cap de la trentaine.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s