Santiago

En arrivant a Santiago en fin de matinee, j’avais deja une idee derriere la tete, voir France Ecosse, 2e match du Tournoi des VI Nations. Le Chili n’est pas un pays de rugby mais Santiago est une grande ville et qui dit grande ville dit pub Irlandais.

Mais trouver un pub ouvert un Dimanche a midi, passant un match d’un sport peu populaire, et se deroulant a des milliers de km s’est avere complique malgre mes recherches prealables sur le net.

A l’arrivee, je me suis jete hors du bus laissant Steph pour la retrouver plus tard a l’hostel. Apres avoir essaye 3 pubs et pris 3 fois le metro j’ai enfin trouve ce que je cherchais. J’avais rate la 1ere mi-temps mais j’ai pu voir la seconde qui s’est averee chiante comme la pluie, mais etant en manque total de rugby j’ai tout de meme adore. Et puis les Bleus l’ont emporte c’est tout ce qui compte. Je ne le savais pas encore a ce moment la, mais ce sera le seul moment du tournoi 2017 que j’aurai l’occasion de savourer, voyager c’est aussi des sacrifices :).

Apres le match je rejoins Steph a l’auberge ou nous nous sommes fait un petit plasir, une chambre double. Nous avons donc passe l’apres-midi a profiter d’un peu d’intimite pour ne rien foutre comme des grosses feignasses. Steph a egalement eu le temps de se trouver une nouvelle addiction, un fast food de hot dogs proposant des dizaines d’ingredients.

Le soir nous avons decouvert le quartier plutot festif ou se trouvait notre auberge, puis manger un bout et bu une biere.

Nous attendions tres peu de choses vis a vis de Santiago, etant la pour une tres courte periode. Nous avions plutot des objectifs pratiques : acheter un appareil photo pour remplacer celui de Steph bien fatigue, me trouver une paire de pompes et decharger nos sacs en faisant un colis vers la France.

Et il s’est avere tout en faisant cela que nous avons trouve Santiago tres agreable. Propre, bien desservie, climat agreable et beaucoup d’espaces verts. Meme les gens sont plutot avenants pour une ville de cette taille.

2

Le deuxieme jour nous avons ecume la ville a la recherche d’un appareil photo. D’abord selon nos recherches internet, des magasins fermes pour les vacances ou juste impossible a trouver. Puis dans les grands magasins pour ne trouver que des vieux modeles tres chers. J’ai pu tout de meme me trouver des chaussures, la journee ne fut pas un echec complet.

5.JPG

Pour nous consoler nous nous sommes ensuite fait des sushis (premiers en 5 mois, un delice) avant de nous diriger vers un ultime magasin de photo. Nouvel echec, je me mit en route vers l’hostel pendant que Steph se faisait couper les cheveux pour ce magnifique resultat :

6

Une longue coupure d’electricite a l’auberge nous poussa a sortir vers la galerie marchande du coin, ou nous avons pu apprecier une expo d’art temporaire.

7

Pour finir au Mac Do pour grapiller un peu de WiFi, une bonne journee de loose se finissait enfin.

Le lendemain commenca sur les meme bases, puisque nous avons tente a nouveau de trouver un appareil photo pour un resultat similaire. Puis nous avons essaye d’envoyer un colis vers la France, fait 3 files interminables pour nous apercevoir que seul DHL pouvait accepter notre colis pour 400 euros… Pas de colis donc et nous etions deja au milieu de l’apres-midi, il nous a fallu abandonner notre idee initiale de prendre le telepherique vers le Cerro San Cristobal, et ses points de vue, piscines et jardins botaniques.

A la place nous avons decide de nous rendre au Musee de la Memoire et des Droits de l’Homme afin d’en apprendre plus sur la recente periode de dictature, sous Pinochet, qu’a traverse le Chili.

This slideshow requires JavaScript.

Musee gratuit et tres interessant, des documents aussi instructifs que poignants (mention au derniers mot du president Allende a la radio quelques heures avant sa mort).

This slideshow requires JavaScript.

En sortant du musee, nous avons essaye de joindre nos 2 connaissances se trouvant dans la ville pour essayer de les voir avant notre bus du soir pour Vicuna. Maria Jose rencontree a San Pedro, travaillant, ne put se rendre disponible, mais nous avons pu passer un petit moment avec notre fidele Will passant quelques jours chez une amie a Santiago.

Cette fois, l’aurevoir fut plus appuye puisque nos routes se separaient definitivement, sa famille arrivant le lendemain pour voyager 2 semaines avec lui.

Santiago n’a pas ete une etape des plus fructueuse pour nous, mais malgre tout nous y avons passe quelques bons moments et nous en gardons un bon souvenir.

Nous voila donc dans notre bus de nuit vers Vicuna et ses observatoires !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s