Banks Peninsula

Apres notre traversee du Mordor, nous nous sommes mis en route vers Wellington pour prendre le ferry vers l’ile du sud des que possible. Apres une nuit dans un camping gratuit a 1h de Wellington, nous avons facilement trouve un billet pour le ferry de 13h comme nous etions en pleine semaine.

Sur l’ile du sud, nous avons roule quelques heures avant de nous arreter sur une aire pour la nuit.

2,5_compressed

Le lendemain, cap sur la peninsule de Banks en appreciant ce que la route avait a nous offrir :

Entre autre prendre notre repas au beau milieu d’une séance photo de mariage 🙂

6_compressed

Nous avons ensuite traverse Christchurch sans nous arreter. D’une part parce que nous n’avons pas eu de tres bons echos sur cette ville, et d’autre part parce que le van n’est vraiment pas le moyen le plus pratique de visiter une ville. Puis nous avons passe la nuit dans un sympatique camping payant, au sud de la peninsule. Il n’y a malheureuseument que tres peu de campings gratuits pour les vehicules non-autonomes (sans toilettes) en Nouvelle-Zelande. Et le plus proche des sites touristiques, le plus cher sont les campings evidemment. Il faut donc constamment reflechir au meilleur compromis localisation-prix.

De bon matin, nous sommes donc partis a la decouverte des paysages de la region de Christchurch.

En passant par la route panoramique, serpentant sur les hauteurs d’ou nous avons pu aprecier toute les magnifiques baies cernant la peninsule.

Pour profiter de la magie de ces vues, nous avons pris un petit pic-nic dans les champs apres une petite promenade.

Apres ce repas frugale, nous sommes arrives a Akaroa, petit port de plaisance touristique a l’heritage Francais tres protege. Jolie ville, dotee d’un phare qui a la particularite d’avoir ete delocalise jusqu’ici il y a quelques dizaines d’annees, pour mieux le conserver.

Pour finir cette journee en beautee, nous avons pris la direction de l’emplacement original du phare, Akaroa head. Il nous a fallu endurer une petite route de gravier sinueuse durant un bon quart d’heure, puis une bonne demi heure de marche, avant d’arriver a ce lieu majestueux. De grandes falaises abruptes donnant sur l’ocean, desertees des touristes, nous avions l’endroit pour nous tous seuls.

This slideshow requires JavaScript.

Puis entendant d’etrange cris d’animaux, nous sommes descendus vers la baie pour identifier l’origine de ces bruits. Pour tomber sur une grande colonies de phoques sauvages. Nous sommes donc restes a observer un long moment les bestioles, jouant, nageant et principalement tout de meme, dormant.

Une superbe premiere rencontre avec les phoques a fourrure neo-zeolandais, mais loin d’etre la derniere, une espece assez courante sur les cotes de l’ile.

Puis nous nous sommes mis en route vers Okains Bay, de l’autre cote de la peninsule pour y passer la nuit.

Achetant au passage des fish & chips, que nous avons deguste devant le spectaculaire paysage offert par notre camping.

Au reveil, le cadre etait toujours aussi delectable, contrairement a la meteo. Dans la droite ligne de son humeur des derniers jours, un temps maussade mais pas pluvieux.

En nous arretant sur la route, nous avons pu apprecier un petit bout de match de rugby local, les matchs ayant lieu le Samedi.

39_compressed

Prochaine etape Mount Cook !

40_compressed

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s