Daintree NP & retour a Cairns

Suite a notre ultime point planning, nous avons decide que le point culminant de notre road trip serait Cape Tribulation avant de revenir a Cairns pour prendre un vol vers Ayers Rock. D’une part parce que beaucoup de gens nous l’ont recommande et d’autre part parce qu’il est impossible de progresser plus au nord vers Cape York sans 4×4. Un territoire aborigene mysterieux qui doit etre une sacre aventure a traverser, mais ce monde est trop grand, il faut savoir accepter qu’on ne pourra jamais tout voir.

Cape Tribulation est situe au milieu du parc national de Daintree, traverse par la riviere du meme nom. Le capitaine Cook lui meme a trouve ce nom suite a une avarie dans le coin lors de son expedition de 1770. Il a du rester a terre pour quelques semaines afin de reparer son bateau. Le parc est connue pour sa foret vierge et les crocodiles de la riviere Daintree. C’est aussi un des rares endroits au monde ou l’on peut voir une foret tropicale se ‘jeter’ directement dans la mer.

Nous avions chacun nos cliches de l’Australie en tete avant de venir, pour Steph c’etait le desert de sable rouge, pour moi c’etait plutot les crocodiles et la foret vierge. Mon image correspondait exactement au parc de Daintree.

En arrivant, nous nous sommes diriges vers Daintree Village afin de se renseigner un peu. Le principal renseignement que nous avons recolte fut de ne pas rester ici et de traverser la riviere Daintree. Daintree Village n’est pas vraiment joli et a part un tour de bateau sur la riviere pour voir les crocodiles, pas grand chose a voir.

Apres avoir dejeune, nous nous sommes diriges vers le ferry pour traverser la riviere.

Notre premier arret sur l’autre rive fut un point de vue appele le Mount Victoria lookout. Une beau panorama sur l’estuaire de la riviere Daintree.

3_compressed

Puis nous avons poursuivi sur la seule route du coin vers un tourist info proposant une ‘canopy walk’ beaucoup trop chere pour nous. Cependant nous avons bien fait de nous y arreter, la carte gratuite et les infos dispensees etant de tres bonne qualite. C’est grace a cette carte que nous avons appris l’existence d’une petite ballade tres bien amenagee en plein coeur de la foret, la Jindalba Walk.

6_compressed

L’endroit etait censer regorger de Cassowari, genre d’emeu mais avec du bleu, du rose et une crete de dinosaure sur la tete. Mais nous n’avons pas eu de chance (ou de malchance, puisqu’il peuvent etre agressifs), d’en croiser un.

En reprenant la route, nous avons croise une multitude de panneaux nous invitant a la prudence a cause de la presence de ces fameux volatiles. Nos ames de cyniques commencaient tout juste a crier a l’attrape-touriste quand nous avons pu en apercevoir un specimen: une maman avec ses petits se promenant a l’oree de la foret. Un instant magique.

7_compressed

Nous avons ensuite trouve un camping foutrement onereux mais en bord de plage a l’entree du village de Cape Tribulation. Nous avons pu profiter du coucher de soleil sur la plage avec une petite bouteille de vin. Fin parfaite pour cette journee sympa.

En revanche les quelques verres ingurgites durant la soiree eurent raison de ma motivation a grimper le Mount Sorrow le lendemain matin a l’aube… Pinard, combien d’occasions manquees a cause de toi ?

Peut-etre un mal pour un bien, puisqu’a la place nous avons profite de la superbe matinee sur la plage de notre camping.

This slideshow requires JavaScript.

Nous sommes ensuite alles au Cape Tribulation pour nous ballader. Sur la plage la plus populaire :

Puis sur le cap pour un point de vue splendide, en croisant des specimens de figuiers interessants :

16_compressed

Puis sur une autre plage moins frequentee mais tout aussi belle, ou j’ai pu recolter 2 noix de coco qui semblaient encore comestibles.

La journee passa tres vite et en fin d’apres-midi il nous fallu rebrousser chemin vers le ferry. Mais de l’autre cote de la riviere nous avons decide de faire le dernier tour de bateau de la journee, pour apercevoir des crocodiles.

Grand bien nous a pris car pour un prix modique, on peut voir de nombreux reptiles d’assez pres et les explications fournies sont plutot interessantes. Seul petit reproche, le bateau est plein de touristes, mais nous etions bien places.

This slideshow requires JavaScript.

Apres avoir renfloue notre collection d’animaux australiens vus dans la nature (wallabies, koalas, platypus, possums, serpents, cassowaris et crocodiles: check), nous avons trouve une aire pour passer la nuit. Le lendemain, ma matinee a ete en partie consacree a l’ouverture des 2 noix de coco ramassee la veille, pas une mince affaire. Mais la victoire fut mienne, meme si une seule des 2 s’est finalement averee comestible (pulpe et jus).

Puis ce fut le depart vers Mossman Gorge. En toute sincerite, nous avons du passer a cote de cet endroit. Des centaines de touristes se tassent dans un bus a 10$ pour faire 2 km du Visitor Center aux gorges ! C’est sensee etre pour respecter la tranquilite de la communaute aborigenes traversee, mais a ce prix la j’appelle ca du vol. Nous avons donc marche ces 2km pour ensuite faire le tour de la fameuse Mossman Gorge.

Bon, la randonnee est agreable, mais je n’ai pas saisi pourquoi il y avait autant de monde. Le week-end probablement …

34_compressed

Ce fut ensuite temps de nous diriger vers Cairns, nous devions rendre notre van le lendemain matin. Mais sur la route, un panneau attira l’oeil de Stephanie et nous nous sommes rendus sur le terrain d’un Drive-In, cinema ou l’on regarde les films depuis sa voiture. Un des derniers d’Australie encore en activite apparemment.

Un souvenir emu de l’enfance de Stephanie en Afrique du Sud. Le cinema n’etant pas loin de notre escale du jour, nous avons decide de revenir le soir pour voir les 2 films proposes.

Nous avons ensuite pris notre repas au camping en profitant d’un magnifique coucher de soleil.

L’experience du Drive-In fut vraiment memorable. Non pas grace a la qualite des films, mais par le confort de voir un film dans un van amenage avec quelques snacks, sous la couette. Sans parler de la gentillesse et bienveillance de nos voisins locaux, avec qui nous avons eu le plaisir de parler aux entractes. La soiree parfaite pour conclure notre aventure de 3 mois en van (en comptant la NZ).

Le lendemain fut plus morne, consacre au nettoyage et aux adieux a Titine, 3e du nom.

44_compressed

Rien a signaler a propos de Cairns, apres avoir rapidement traverse les jardins botaniques, et observe l’etape course de l’Iron Man qui s’y deroulait aujourd’hui, nous avons consacre la soiree a l’auberge a preparer la suite.

La suite du periple s’annoncant radieuse, avec notre vol du lendemain matin vers le mythique Uluru.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s