Lago Titicaca & Isla del Sol

Depuis Cusco, nous avons decide de partir directement vers Copacabana en Bolivie, et donc de passer toute la partie Peruvienne du legendaire lac Titicaca. Decision prise sur les conseils de nombreux voyageurs rencontres au fur et a mesure de nos peregrinations. Le cote Bolivien s’averant plus authentique et sympathique (un fait qui s’applique generalement a l’ensemble du pays selon nous).

P1260649_compressed.jpg

Le voyage fut donc un peu long, dans un bus au confort relatif (bienvenue en Bolivie) et comportant notre premier passage de frontiere en bus d’amerique du sud, et les douanes c’est long et chiant.

P1260699_compressed.jpg

Nos papiers en regle, le bus ne tarde pas a arriver a Copacabana ou nous avons passer le reste de la journee a flaner et nous renseigner pour aller le lendemain sur la fameuse Isla del Sol, ile du soleil. Nous avons meme eu l’insigne honneur de rencontrer les deux chiens les plus affectueux du monde durant notre sieste au bord du lac (mais malheureusement pas les plus propres, j’ai deja dit bienvenue en Bolivie ?).

Nous avons ensuite passe une nuit sereine au bord du plus grand lac d’Amerique du Sud, le majestueux, le legendaire Titicaca. Etalant ses eaux tranquilles a plus de 3800m au dessus de la mer. J’ai ete plusieurs fois surpris de me rendre compte que son eau est douce, sa taille evoquant plus une mer interieure qu’un lac. Cette imposante reserve d’eau dans un pays qui en manque tant, et son importance religieuse pour les Incas en font indeniablement un lieu sacre.

Le lendemain depart matinal pour la Isla de Sol, lieu de naissance du dieu soleil selon les Incas. Afin d’apprecier au mieux ce lieu, nous avons choisi de passer une nuit sur l’ile. Le bateau nous a donc depose, nous et une vingtaine de touristes, dans le village de Challapampa au nord. Ayant dans l’idee de dormir le soir a Yumani au sud en prenant notre temps pour traverser l’ile nous nous sommes rapidement exclus de la visite guidee pour apprecier les premiers paysages offerts a nos yeux en toute liberte.

This slideshow requires JavaScript.

Ces premieres splendeurs digerees, direction l’extreme nord de l’ile afin de visiter des ruines incas du 15e siecle. L’ile regorge de sites archeologiques, on trouve des traces de vie datant de plus de 5000 ans. Nous avons decouvert les vestiges d’une table et d’un rocher qui aurait eu une importance religieuse pour les habitants de l’epoque, et une batisse qui aurait servi de centre de formation pour les pretres.

Durant la visite, nous apercevons en contrebas une splendide plage. Hors de question de ne pas en profiter, siesta de 2h au bord de l’eau mais couverts de la tete aux pieds. Le soleil a cette altitude ne fait pas de cadeaux.

Apres cette matinee tres agreable mais plutot lassive, il etait temps de marcher un petit peu afin d’atteindre notre objectif de la journee. Une randonne absolument splendide (a noter quelques postes de peages sur le chemin, un coup de pouce aux communautes de l’ile, eviron 30Bs en tout). L’absence totale de voitures sur l’ile est une benediction, la tranquilite est totale, les vues a peine croyables meme le soleil a bien voulu nous honorer de sa presence tout le long.

This slideshow requires JavaScript.

J’ai pu me prendre pour Sangoku courant sur le dragon dans l’au-dela toute l’apres-midi sur ce chemin Inca (comprendra qui pourra).

Une ballade proche du parfait que nous avons decide d’agrementer juste avant notre arrivee a Yumani par une petite biere dans un etablissement splendide et original. Nous aurions bien passe la nuit ici si notre budget nous l’avait permis.

Une fois notre hebergement trouve, nous avons pris la direction du point le plus haut du village afin d’apprecier un couche de soleil splendide sur le lac et les montagnes au loin, mettant un terme a une journee de reve. Le genre de journee qui nous rappel pourquoi nous voyageons, que ce monde est beau.

This slideshow requires JavaScript.

Le soir nous nous sommes permis un petit extra dans notre collation afin de nous sentir un petit peu dans l’esprit du reveillon de Noel (24 decembre oblige).

P1270024_compressed.jpg

Le lendemain, apres avoir appele nos familles pour Noel dans un des rares restaurant possedant internet et un petit dejeuner parfaitement detestable, nous avons pris le bateau pour retourner a Copacabana et quitter ce cadre inoubliable vers notre prochaine destination Bolivienne : Cochabamba.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s