Salta, Cachi & Cafayate

Le voyage de San Pedro de Atacama a Salta fut long et penible grace a l’indispensable collaboration de la douane la plus lente du monde. Un grand merci a eux pour ces 5h de rien pour rien.

1

Quelques jolis paysages sur la route cote argentin, quelques deserts de sel.

2

Nous somme arrives dans la soiree a Salta, pris possession de nos lits dans notre sympathique hostel, pour ne plus en bouger jusqu’au lendemain. Au matin, Steph etant occupe a la redaction de ce blog, je me suis traine a travers cette petite ville pour la decouvrir. Un endroit tres agreable, des places animees et jolies, une belle cathedrale, de la verdure … Ce sentiment est probablement du egalement a l’effet ‘retour a la civilisation’, Salta etant la premiere ville de bonne taille visitee depuis la Bolivie.

Puis en debut d’apres-midi, notre ami Will avec qui nous etions en contact depuis le Mexique est arrive dans notre hostel. Le reste de la journee fut consacre a nos retrouvailles autour de quelques bouteilles de ‘Salta’, bien nommee biere locale.

5

Le lendemain, Steph toujours occupee sur le blog je suis parti avec Will, Cindy et Chelsea (francaise et galloise nouvellement rencontrees a l’hostel) pour grimper sur la colline de la ville afin d’avoir un joli point de vue. 1H d’ascencion pour cette vue et un petit coin sympathique de verdure.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Durant cette petite randonnee nous avons eu le temps avec Will de convaincre Cindy de joindre notre equipe pour louer une voiture et visiter les environs pour 3 jours. Le reste de la journee fut donc tournee vers la preparation de ce road trip : location de la voiture, definition du trajet (Cachi, Cafayate, Salta), courses. Puis la soiree fut agreable avec un petit repas a l’hostel entoure de braves gens.

Apres un reveil matinal afin de recuperer notre engin et malgre une meteo douteuse, nous voila en route vers Cachi. Selon nos informations glanees avant le depart, Cachi est une tres belle petite bourgade, et les paysages le long de la route de gravier qui y mene le sont encore plus. Tres tot dans le voyage, nous avons eu confirmation.

This slideshow requires JavaScript.

Apres quelques heures et un picnic dans ce paysage vert et montagneux, la meteo s’est arrangee et nous avons rejoint une plaine desertique peuplee de cactus.

La route dans cette plaine suit une voie antique de transports de biens, une voie toute droite sur des dizaines de kilometres. Cet interet historique nous a inspire une serie de cliches d’un haut interet culturel :

This slideshow requires JavaScript.

Quelques kilometres plus loin, la nature nous a fait un superbe cadeau, un champ d’Amancays en fleurs. L’Amancay est une fleur locale de couleur jaune qui n’eclos que quelques semaines par an (selon le panneau au bord de la route). Et nous avons eu la chance de se trouver au bon endroit au bon moment, un bel instant de voyage.

En fin d’apres-midi nous arrivions a Cachi, mignonne petite bourgade pour le moins tranquille (voir ennuyeuse dirons les mauvais esprits).

Apres avoir trouve l’hebergement le moins cher de la ville, nous nous sommes mis en route vers un suppose point de vue de la ville afin de boire l’apero (apres tout nous etions dans une region viticole). A defaut de trouver une vue de la ville nous avons trouve une piste d’aterrissage qui nous a bien amuse le temps de descendre une bouteille de vin et quelques bieres.

This slideshow requires JavaScript.

Pour finir la soiree direction un sympathique petit resto, qui nous a encore rappele a quel point nous nous sommes trompes en estimant notre budget pour l’Argentine.

Jour 2, cailloux rouges, sable et cactus durant toute la route. Plusieurs arrets pour apprecier ces paysages lunaires.

P1300510_compressed

This slideshow requires JavaScript.

Changement de paysage pour notre arrivee a Cafayate dans l’apres-midi, haut lieu oenologique d’Argentine, specialement pour le Torrentes seul cepage 100% Argentin.

1

Nous ne profiterons pas de cet aspect de la ville, n’ayant que 3 jours nous avons privilegie les splendides paysages de la region, pour le vin voir Mendoza.

2

Apres avoir trouve un hebergement encore moins cher que la veille (j’ai dormi sur un matelas au sol !), nous sommes partis faire une rando non loin de la ville sensee nous amener vers un endroit sympa pour nager. Mais etant donne l’heure tardive et la temperature de l’eau, nous nous sommes rapidement arretes au bord de la riviere pour tremper nos pieds. Une chouette balade tout de meme.

This slideshow requires JavaScript.

De retour a l’auberge, nous avons passe une soiree tranquille a causer et jouer aux cartes pour preparer notre dernier jour de road trip et notre retour vers Salta.

Nous savions que ce 3e jour devait etre le plus impressionant au niveau des paysages traverses, et la fameuse quebrada de Cafayate nous en a mis plein les yeux des les premiers km ! Un veritable decor de Westerns.

This slideshow requires JavaScript.

Nous nous sommes aretes en chemin dans un lieu appele ‘l’amphitheatre’ . Une imposante cavite naturelle creusee dans la roche rouge, dont les propriete acoustiques nous furent demontrees par un musicien talentueux installe a l’entree du monument.

La presence de ce musicien (guitare et flute de pan), le choix de ses morceaux couples avec la beaute du lieu ont fait de cette experience un instant inspirant et relaxant.

A peine remis de nos emotions, 500m plus loin se trouvait la moins poetique mais plus imposante Gorge du Diable. Encore une oeuvre d’art realisee par l’erosion et les siecles. Une petite marche a l’interieur permet de se rendre compte des dimensions de l’edifice.

En reprenant la route, la faim arrivant aux alentours de midi nous nous sommes dit qu’il serait sympa de manger dans une bodega (nom generique des producteurs de vins) afin de boire une coupette de vin du coin. Ayant vu une pancarte indiquant cela, nous avons engages notre petite voiture sur une piste de sable digne du Dakar durant une petite demi-heure. Arrives a la bodega, dans un cadre splendide, le producteur amuse nous informe que sa degustation est fermee en raison de l’etat de la route d’acces. Cependant dans un elan d’empathie, il nous a offert une bouteille de son vin a deguster.

This slideshow requires JavaScript.

Il ne nous restait plus qu’a trouver un peu de nourriture pour accompagner le vin, ce qui fut fait quelques minutes apres. Petit moment gastronomique et convivial avant la fin de notre road-trip.

12

Au moment de repartir, nous nous sommes rendus comptes que notre petit rallye-raid avait cause quelques dommages a la voiture de location : pare-chocs legerement enfonce. Mais grace au patron du restaurant equipe d’une machine pour chauffer le plastique, nous avons pu realise une reparation rustique suffisante pour ne pas alarmer la compagnie de location.

3.jpg

De retour a Salta, nous n’avons pas pu trouver de billets de bus pour Mendoza avant le lendemain. Will a quant a lui trouve son billet pour Cordoba, ce fut donc un aurevoir avec une forte probabilite de se voir a Mendoza. Suite a cela nous sommes retournes a notre auberge de Salta en compagnie de Cindy, ou j’ai pu me consacrer a la redaction de ce blog en attendant notre bus du lendemain.

Mais que de beaux paysages en 3 jours, un road-trip peu onereux en partageant le cout en 4, que nous conseillons sans reserves ! Quant a Salta, agreable sans etre incontournable. Prochaine etape argentine, les vignes de Mendoza.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s